Depuis sa création en 2006, ALTIM ne cesse d’élargir son offre de service à destination des exploitants  de remontées mécaniques. 

Initialement fournisseur de pièces de rechanges et de consommables « génériques » constructeurs, ALTIM a su obtenir les certifications nécessaires pour assurer la conception et la fabrication des composants de sécurité des téléportés.

Son bureau d’étude s’est étoffé progressivement et a conçu en 2010 son premier logiciel de calcul de ligne et s’est spécialisé dans le calcul en éléments finis en 3D.

La création de son département travaux en 2008 a permis à ALTIM de se positionner sur les opérations de modification substantielle de ligne puis dès 2009 sur une première réimplantation d’un télésiège devenu une véritable spécialité de la société.

Enfin son département de R&D a su évoluer de la conception de produits innovants à la conduite de projets collaboratifs de recherche et met aujourd’hui ses compétences aux services des PME du secteur de la montagne.  

En collaboration avec le CETIM, ALTIM finalise les tests de pré industrialisation du produit ALTIMEMS permettant le monitoring de la fatigue des composants, dans le domaine des Remontées Mécaniques et de la Manutention-Levage.

Le Laboratoire R&D d’ALTIM obtient les agréments CIR et CII de la DGIS (Direction Générale de la Compétitivité, de l’Industrie et des Services) permettant ainsi à ses clients de récupérer, sous forme de crédit d’impôt, une partie des prestations innovantes qu’il leur facture.

Le concept ALTIDE est adapté aux travaux liés aux Grandes Inspections et permet d’assurer une traçabilité en temps réel des opérations de contrôles. ALTIM se positionne ainsi comme une entreprise générale de GI prenant en charge la responsabilité de la totalité des procédures.

ALTIM intègre le Cluster Montagne afin de développer sa stratégie collaborative avec les entreprises du secteur de la montagne.

Poursuite des travaux de réimplantation de téléportés avec deux TSF à la Giettaz (Grande Rare + Tête de Torraz).

ALTIM réalise une levée de fonds de 1 055 k€ auprès de partenaires institutionnels et de ses actionnaires historiques pour assurer sa croissance en France et à l’international.

 

Poursuite des travaux de réimplantation avec le chantier du TSF du Lac à Peyragudes.

Conçu par le laboratoire R&D d’ALTIM, le projet ALTIDE (Aide à La Traçabilité Intelligente Des Equipements) mis en œuvre en coopération avec la SETAM (Val-Thorens), un intégrateur partenaire, la société PICDI et deux laboratoires publics, le TIMA (Université de Grenoble) et FEMTO-ST (Université de Besançon), est labellisé par les pôles de compétitivité et sélectionné dans le cadre du 12ème appel à projet du Fond Unique Interministériel.

Fort de sa précédente expérience réussie, ALTIM poursuit son offre de travaux de réimplantation en réalisant le TSF de la Croix Fry. 

Son département travaux réalise sa première modification substantielle de téléski sur le TK du stade à Val-Thorens.

Le laboratoire R&D élabore le concept de traçabilité intelligente par puces RFID au travers d’une maquette mise en œuvre sur le téléski à perches débrayable du Grand Crêt à la Croix Fry. Cette opération bénéficie du soutien de la Région Rhône Alpes.

ALTIM réalise sa première expérience de réimplantation d’un Télésiège Fixe d’occasion à Vars. Ce télésiège de Fontbonne est très court (234 mètres) avec un faible dénivelé (86 mètres) et ne dispose que de quatre pylônes qui proviennent de l'ancien télésiège débrayable de Rosaël d'Orelle en Savoie. La station motrice provient, quant à elle de la station de Laguiole. 

 

ALTIM étoffe sa gamme de produits par la conception et la fabrication de composants de sécurité qui sont soumis l’agrément du STRMTG.

Cette année voit également la création du département travaux et la première réalisation d’une modification substantielle d’un Télésiège Fixe le TSF2 de Lauzières à Orcières-Merlette.

 

La société commence à produire sa première gamme de produits comme fournisseur de pièces de rechanges et de consommables « génériques » constructeurs.

Afin de pouvoir assurer les missions de conception et de réalisation d’une installation de remontées mécaniques, ALTIM met en place un système de management de la qualité conforme aux normes de la série NF EN ISO 9001 et certifié par tierce partie.

La Société ALTIM est créée en juillet 2006 à l’issue d’une réflexion menée par Benoit Delille avec la commission Remontées Mécaniques de DSF (Domaine Skiables de France) ex SNTF (Syndicat National des Téléphériques de France) via l’élaboration en commun d’un recueil des attentes du marché. Les conclusions ont notamment porté sur la nécessité de faire émerger une offre indépendante en matière de composants de maintenance soumis à contraintes réglementaires.